AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Milena [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milena


avatar


Messages : 3
Age : 25

MessageSujet: Milena [Terminé]   Dim 20 Fév - 18:13

VOTRE PERSONNAGE

MILENA


AGE D'APPARENCE : 18 ans.

TOTEM : Un écureuil de Corée, rayé du dos au museau, bagnard agile et infatigable, l’oreille aiguisée et mobile, les yeux sombres et pétillants. Castagneur et espion, celui que nul ne peut surprendre collecte, mémorise, rapporte toutes les informations qui passent à proximité de son museau frémissant.

ARMES DE PRÉDILECTION : Un couteau de cérémonie, la lame trapue et aiguisée, l’éventreur parfait.

CLADE : Noctulis.

GROUPE : Paria, fidèle fanatique.

MÉTIER : Journaliste aux chroniques culturelles. Quel meilleur poste, lorsqu’il s’agit de conditionner les âmes et de les guider vers la droiture et le pouvoir légitime ?

CROYANCE : Autrefois attachée à un groupe de type »secte », Milena se voue désormais corps et âme à Nauséa.

ASPIRATION/OBJECTIF : Convertir chacun à l’adoration de Nauséa, établir une chape de persuasion sur les prosélytes égarés.

PHYSIQUE : Milena n’était pas ce genre de beauté qui fait se retourner les hommes dans la rue et persifler les femmes envieuses. Pas plus qu'elle n'était un laideron moqué et exclu du fait de la différence trop extrême de ses traits. Le minois amaigri par les privations des régions infertiles où elle habitait, les yeux gris et alertes, le nez petit et rond, le menton volontaire… Elle ne suintait que banalité et discrétion. Elle n'avait d'ailleurs connu qu'un seul homme, une intense relation platonique et non réciproque avec le plombier qui était venu réparer la baignoire lorsqu'elle avait 10 ans. Une passion de trente minutes.
Longtemps, Milena avait porté ses cheveux très courts, à la garçonne. Elle avait aimé sentir le volètement de ses mèches sombres, et le frisson du vent glacial de Russie sur sa nuque. Puis survint le Grand Incident. Milena laissa alors pousser ses cheveux et se cacha les yeux sous une épaisse frange brune. D'inaperçue elle était devenue invisible.
Ce brouillon de jeune femme ne supportait pas, par ailleurs, les vêtements, ces couches de textile qui l'emprisonnaient, qui empêchaient son corps de chanter son amour pour le vent, la pluie, le monde. Elle aimait courir hors du village, se fondre dans l'aridité des steppes septentrionales, et se baigner nue dans les lacs glacés qu'elle y trouvait. Et il lui arrivait fréquemment de ne garder qu'une simple tunique de laine en tout et pour tout vêtement, malgré les températures cataclysmiques qui régnaient dans sa Russie natale.
Milena n'avait rien d'une dame. Ses mains étaient burinées, ses pieds écorchés vifs par les pierres tranchantes qu'elle foulait tous les jours, son dos courbé par les fardeaux de bois qu'elle devait porter, son visage abîmé par le fouet du vent et du froid. Elle n'avait ni prestance, ni distinction. Plus ronce que rose, plus bois brut que perle poli.


MORAL : Légère. Irisée. Comme une bulle de ce savon qu’elle ne connaissait pas. Pétillante. Comme une de ces mêmes bulles de champagne. Translucide. Comme cette eau claire qui courait dans ses montagnes, elle était incapable de dissimuler ses sentiments, ses haines et ses peurs. Et aussi fragile. Surtout fragile.
Elle aimait être libre, et sa tête, son corps, son esprit suivaient ce principe. On la disait provocatrice, toutes formes au-dehors, le sein baladeur, les postures nonchalantes. Pourtant, Milena se fichait éperdument de ce que l’on pouvait bien penser d’elle. Était-ce donc un scandale, une honte, une si grande atteinte à la pudeur que d’aimer se promener nue ?
Milena ne savait pas comment se comporter face aux Autres. Les femmes, elle leur riait aux nez. Elle aimait les serrer dans ses bras. Elles sentaient bons, elles étaient grandes et belles. Les hommes, elle s’en moquait éperdument. Elle leur tapait sur l’épaule inconsciemment. Elle courait devant eux, l’épaule ronde et dénudée, l’œil coquin, la jambe ferme et aguicheuse. Une exhibitionniste, oui. Mais sans le désirer. Sans y penser.
Paysanne, sauvage, catin sans valeurs ni pudeur... Que lui importait la manière dont on la qualifiait... Les regards des autres n'avaient pas de prise sur elle, pas plus que l'eau n'a de prise sur les pierres de son lac. Les insultes coulaient, et Milena demeurait.



HISTOIRE

    AVANT LE COMA :
    Un père. Un papa travailleur, sans cesse à la centrale. Il n'aimait pas ce métier lorsqu'il était arrivé. Trop de sueur, trop de toxicité. Mais il en était venu à l'apprécier. A l'apprivoiser. A l'adopter. Ses machines étaient devenues parties intégrantes de son être. Il aimait les astiquer, les réparer, les nourrir. Jamais il n'avait commis d’erreurs en s'en occupant : elles étaient ses enfants.

    Une mère. Une maman. Elle sentait bon le feu de bois et la pomme séchée. Elle aimait son mari. Elle aimait sa fille. Chaque jour n'était pour elle que la jumelle de la précédente. Le port du bois. Les lourdes bûches sur son dos tordu. Mais chaque matin, elle souriait, elle souriait à la steppe et à sa vivifiante pureté.

    Des bizarreries. Une fourmi gigantesque. Un rat à cinq pattes. Des eaux qui se teintaient de fluorescence. Chaque mois, la steppe devenait magique pour Milena, elle s'illuminait pour la combler, pensait-elle. La Nature changeait, et la jeune fille était persuadée que là était l'ordre des choses. Lorsqu'on en avait assez d'une forme, on en changeait. Voilà tout.

    Un voyage. Ses parents avaient décrété qu’il serait temps « d’apprendre la ville ». Et Milena était partie à Moscou. Seule. Pauvre petite bête sauvage, effarouchée, brusquement plongé dans les noirceurs citadines. Les lacs n’avaient pas tous ces vices, les insectes ne connaissaient pas le mensonge, le ciel ne souffrait guère… Milena apprit à boire de la vodka, à fumer comme un homme, à se donner à eux, à lire, à écrire, sur le tas, en passant. Elle devint un oiseau de nuit, dans les âpres fumées des bas-fonds de Moscou. Ses parents lui envoyaient des lettres, chargées de steppes et de simplicité, mais cela lui permit tout juste de sombrer moins vite dans la perversité. Car Yvan l’avait emportée. Le sombre, l’effrayant Yvan. Gourou de profession. Il avait fasciné Milena, suffisamment pour que celle-ci s’adonne corps et âme à ses actions. Elle était devenue son objet préféré. Sexe sexe, vodka vodka, roubles roubles… Elle l’adorait. Le vénérait. Et pour lui, elle avait même planté une lame froide dans le cœur battant d’un ivrogne. Une fois. Elle en avait ressenti tant de délices qu’elle l’avait supplié de la laisser recommencer.

    Une implosion. Boum, la centrale. Les substances toxiques avaient pris leurs droits sur les steppes lointaines. Milena en entendit des rumeurs. Des bribes de dévastation, de massacres… Elle voulut en savoir plus. Elle voulut voir ses parents. Mais c’était la fin. La fin des steppes et des mots doux. La maison n’existait plus, les lacs étaient partis en fumée, les parents s’étaient envolés.

    Une barrière. Un périmètre de sécurité autour de la zone. Trop de risques de fumigations à ce qu’on en dit à Milena. Quiconque y entrait, y mourait. Mais elle ne pouvait se résoudre à s’en aller. Elle faisait le tour du périmètre, cherchant un moyen, sans trop y croire, d’y pénétrer. Elle y resta trois longue semaines. Elle mangeait les restes des scientifiques et des autorités sur place, se faisant passer pour un animal sauvage et rôdeur.

    Des malaises. Des vomissements. Des brûlures de peau. Milena se sentait chaque jour plus agitée, plus fébrile. Elle avait mal, elle en hurlait la nuit. Son esprit se battait, tentait de résister face au flot de souffrances. Puis il lâcha prise, derrière un camion de ravitaillement. Ce fût le noir.


    APRÈS LE COMA :

Qui suis-je ?
Où suis-je ?
Première question, trop facile. Milena.
La seconde, ça se corse. Ca ressemble sacrément à Moscou. En différent. En plus… Indéfinissable. Y’a quelque chose ici. Quelque chose de pas très net. Ca donne pas envie de s’éterniser en tout cas. J’ai faim. Borborygmes d’estomac.
Faut que j’mange. Fascinant, cet endroit… Un zest de sombre puissance. Ca m’plaît. On dirait qu’Yvan a investi la ville. Allons voir cela…


VOUS

OÙ AS-TU CONNU LE FORUM? : Tout à fait par hasard, en me promenant sur Internet !

ÂGE? 18 ans.

DES SUGGESTIONS/REMARQUES? Pas pour le moment... :)



Dernière édition par Milena le Sam 12 Mar - 15:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal

. zoust! et file en un éclair..au chocolat .
avatar


Messages : 36

Et lorsque l'on sombre..
● CLADE: Souffleuse
● GROUPE: L'Aile Blanche
● RELATIONS:

MessageSujet: Re: Milena [Terminé]   Dim 20 Fév - 19:31

Coucou, Bienvenue parmi nous!

Fiche prometteuse. ^^ J'aimerai te rappeler que le forum demande un avatar au format 200X400 obligatoire.
Si tu as la moindre question concernant le forum, n'hésite pas à contacter les administrateurs par Mp.
Bon courage pour la suite de ta fiche. :)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Hmmm alooors...
Une lentille, trois boîtes de cartouches,
et, avec cela, encore une part de votre tarte.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon


avatar


Masculin Messages : 88
Age : 26

Et lorsque l'on sombre..
● CLADE: Noctuli
● GROUPE: La Paria
● RELATIONS:

MessageSujet: Re: Milena [Terminé]   Jeu 10 Mar - 10:46

Bonjour Milena, où en es-tu dans ta fiche?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena


avatar


Messages : 3
Age : 25

MessageSujet: Re: Milena [Terminé]   Jeu 10 Mar - 12:09

Un certain nombre d'examens m'a empêché de continuer, mais la suite arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon


avatar


Masculin Messages : 88
Age : 26

Et lorsque l'on sombre..
● CLADE: Noctuli
● GROUPE: La Paria
● RELATIONS:

MessageSujet: Re: Milena [Terminé]   Jeu 10 Mar - 12:57

D'accord, pas de soucis. Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milena


avatar


Messages : 3
Age : 25

MessageSujet: Re: Milena [Terminé]   Sam 12 Mar - 15:54

Je crois que tout y est bigsmile

(NB: J'essaie toujours de résoudre le problème de l'avatar...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon


avatar


Masculin Messages : 88
Age : 26

Et lorsque l'on sombre..
● CLADE: Noctuli
● GROUPE: La Paria
● RELATIONS:

MessageSujet: Re: Milena [Terminé]   Sam 12 Mar - 22:03

дравствуйте! *Ou comment se la ramener alors qu'on a pas fait encore un an de russe*

La fiche est agréable à lire, le personnage intéressant par son côté sauvage, libre, et la description des steppes russes est très parlante. J'ai néanmoins quelques petites remarques à faire avant de t'ajouter à ton groupe et te laisser RP;
- Il manque des lignes au moral, sur Word, ça ne m'en fait que 16. Encore un petit effort! Par exemple, quel est son caractère maintenant qu'elle a changé de vie? En tant que Noctuli, comment-a-t-elle vécu la "révélation", à sa mort?

- Pour la partie de l'histoire "après le coma", je ne sais pas si tu décris sa première impression une fois dans le coma ou une fois son corps mort, quand elle est devenue Ombre. Parce que dans le premier cas, Milena ne peut se rappeler que de son nom; elle a tout oublié, et toute sa nouvelle vie lui semble naturelle et ancienne. Elle ne se rend même pas compte qu'elle est amnésique. Après, le compte de lignes y est, mais ca me parait un peu bref... Comment est-elle devenu Noctuli et a-t-elle acquit son nouveau métier? Pourquoi Noctuli et pas Souffleuse? Ce n'est pas obligatoire, mais ça renseignement mieux les autres sur ton personnage.

- Pour l'avatar, passe-moi le lien, je verrais si je peux faire quelque chose.


Si jamais tu as des questions, n'hésite pas. J'attends ces corrections et ça sera bon bigsmile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Milena [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Milena [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Saber Milena [Terminé] (excusez moi pour la longueur --')
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nausea :: A LA PORTE DU COMA :: FICHES ET PRESENTATION-
Sauter vers: